mercredi 28 septembre 2016

Tartelettes aux pommes

Pour ce nouveau Défi Culinaire, défi initié par Florine du blog Cook by Flo, le thème choisi par la nouvelle marraine Bénédicte, du blog Douceurs Maison est :

La Pomme.

J'ai, pour ma part, choisi de faire des tartelettes aux pommes.
Cuisiner les fruits n'est pas quelque chose d'habituel chez moi, je préfère les manger tels quels.
Cependant, je dois avouer que depuis mon crumble d'amour ♥, les fruits cuisinés et moi on est beaucoup plus copains qu'avant !
Et ça me permet d'expérimenter et découvrir de nouvelles choses.

Bon... j'ai essayé de faire les fameuses roses que l'on voit partout sur Pinterest, mais sans mandoline, ce n'est vraiment pas évident...

La recette originale provient du blog B comme Bon.
 Pour 6 tartelettes
150g de farine
70g de beurre à température ambiante
30g de poudre d'amandes
50g d'eau
1/2 cuillère à café de sel fin
4 grosses pommes (ou plus si elles sont petites)
50cl de yaourt grec maigre
1 œufs
3 cuillères à soupe de sucre
1/2 cuillère à café de cannelle

1. Mélanger la farine, le sel, le beurre coupé en morceaux
2. Travailler la pâte avec les mains pour obtenir une pâte sableuse
3. Ajouter l'eau et continuer à travailler la pâte jusqu'à ce qu'elle soit homogène
4. Couvrir la pâte d'un film et la laisser reposer au frais pendant minimum 3 heures
5. Sortir la pâte du réfrigérateur et la laisser reposer quelques instants car elle risque d'être un peu dure
6. Étaler la pâte avec un rouleau
7. Découper la pâte avec les moules
8. Recommencer les opérations 6 et 7 jusqu'à épuisement de la pâte
9. Garnir les moules de pâtes et piquer le fond avec une fourchette pour éviter que la pâte ne gonfle de trop
10. Retirer la partie centrale des pommes à l'aide d'un vide pomme et couper les pommes en deux
11. Couper de fines lamelles de pomme à l'aide d'une mandoline
12. Si vous voulez une grosse fleur : poser les lamelles de pomme sur les bords de la tarte, directement sur le fond, et revenir vers le centre
Si vous voulez plusieurs petites fleurs : Rouler les lamelles de pomme sur eux-même, en en ajoutant au fur et à mesure. Quand la fleur est faite, la poser sur le fond de tarte. Recommencer autant de fois que nécessaire.
13. Mélanger le yaourt avec l'œuf, le sucre et la cannelle pour obtenir un mélange lisse et homogène
14. Verser la préparation sur les tartelettes
15. Enfourner les tartelettes dans un four préchauffé à 200° pendant 45 minutes
 16. La pâte doit être bien cuite et croustillante
17. Déguster les tartelettes chaudes, tièdes ou froide, avec ou sans boule de glace. Vous pouvez également y ajouter des copeaux d'amandes.

Bonne dégustation !


Les autres participantes sont :

mardi 27 septembre 2016

Pâtes fraîches au parmesan, poivre et yuzu

Pour accompagner mes pâtes fraîches, j'ai fait une recette toute simple pour bien profiter du goût des pâtes faites maison !

Une sauce toute simple avec du parmesan, du poivre et du jus de yuzu !
La recette initiale prévoyait d'utiliser des zestes de citron, mais j'ai utilisé du jus de yuzu, que j'ai enfin réussi à trouver !

Ce plat était succulent, très frais et très léger !

La recette originale provient du blog Les Vagabondages de Viane.
 Pour 2 personnes
200g de pâtes fraîches
135g de parmesan râpé (ou pécorino)
Poivre
1 à 2 cuillères à soupe de jus de yuzu (ou le zeste d'un citron bio)
Sel
Persil plat
1. Dans un saladier, mettre le parmesan râpé, ajouter généreusement du poivre. Mélanger
2. Cuire les pâtes dans un grand volume d'eau très peu salée
3. Prélever une louche de l'eau de cuisson des pâtes et l'ajouter dans le saladier avec le parmesan
4. Bien mélanger pour obtenir une sauce crémeuse
5. Égoutter les pâtes (garder l'eau de cuisson) et les ajouter dans le saladier
6. Ajouter un peu d'eau de cuisson si l'ensemble est trop sec
7. Ajouter le jus de yuzu. Mélanger
8. Servir en parsemant d'un peu de fromage râpé et de poivre, ainsi que de de persil émincé

Bonne dégustation !


La vaisselle utilisée pour réaliser et présenter ce plat est la vaisselle reçue par mon partenaire Royal Boch.

dimanche 25 septembre 2016

Pâtes fraîches avec et sans œufs

J'ai reçu pour mes 30 ans de la part de ma belle famille une machine pour faire des pâtes fraîches, ainsi que le séchoir !
Dès que nous avons eu une journée libre devant nous, nous avons testé la machine et avons fait nos pâtes nous-même.
Depuis peu de temps, nous essayons de manger moins d'œufs et avons décidé de faire des pâtes sans œufs !

La prochaine fois j'en ferai en plus grande quantité car la pâte en boule se congèle très bien pendant 1 mois, et si vos pâtes sont prédécoupées, il suffit de les laisser sécher à l'air libre, et quand elles sont toutes dures, vous pouvez les conserver dans un bocal hermétique.

En tout cas, elles étaient vraiment succulentes !
Nous avons même essayé de faire des pâtes aromatisées aux herbes de Provence.
Seule regret : comme c'était la première fois que nous faisions des pâtes maison, nous n'avons pas osé en faire de trop.
Avec les quantités données nous en avons eu pour 2 repas, à deux.

Pour avoir une découpe nette des pâtes, nous n'avons pas été plus loin que le cran numéro 4.
En effet, quand nous allions plus loin, la pâte était beaucoup trop fine et ne se découpait pas facilement, nous avons donc préféré la garder plus épaisse.

La recette originale provient du blog La Cuisine de Mimi.
 300g de farine
150g d'eau (ou 3 œufs si vous préférez avec œufs)
1 cuillère à soupe d'huile d'olive
1. Dans le robot, mettre tous les ingrédients et pétrir pendant 6 minutes jusqu'à ce que la pâte devienne lisse et élastique
2. Filmer la pâte et la laisser reposer au frigo pendant au moins 1 heure
3. Sortir la pâte du frigo et la découper en 4 parties
Si vous le souhaitez, vous pouvez aromatiser vos pâtes avec des herbes séchées.
4. Fariner chaque quartier, puis les aplatir légèrement
5. Fariner la machine à pâtes, puis passer un quartier de pâte au cran le plus large de la machine
6. Plier en deux le morceau obtenu 
7. Le repasser encore une ou deux fois au cran le plus large
8. Repasser la pâte en rétrécissant à chaque passage l'écart des rouleaux jusqu'à obtenir l'épaisseur souhaitée.
Attention à fariner de temps en temps la machine ET les morceaux de pâte pour ne pas que cela colle.
9. Si vous souhaitez des feuilles de lasagne, vous pouvez les faire sécher telles quelles, sinon, passez les morceaux obtenus dans la partie de votre machine qui vous permet d'avoir soit des tagliatelle, soit des spaghettis, etc...
10. Faire sécher les pâtes obtenues sur le séchoir
11. Vous pouvez les cuire directement ou les faire sécher et les conserver dans un bocal hermétique.

Attention cependant, je pense que les pâtes à base d'œufs ne se conservent pas aussi bien que celles sans œufs.
Si vous vous y connaissez en pâtes fraîches, n'hésitez pas à me laisser votre avis sur la question en commentaire !

Bonne dégustation et bon amusement !

vendredi 23 septembre 2016

Shoyu ramen

Aujourd'hui, direction non pas en Corée, mais bien au Japon, pour déguster un plat populaire et très apprécié dans le Pays du Soleil Levant, mais également chez nous !

Ce plat a traversé les frontières grâce au manga Naruto et est maintenant aussi connu et apprécié que les sushis !
Cette version du ramen est différente de ma version inspirée de Naruto, le bouillon étant ici à base de sauce soja (shoyu) et non d'algues, et est également à base de fruits de mer.

Encore une belle découverte que nous avons beaucoup apprécié !

La recette originale provient du livre "Tokyo" de Loïc Hanno aux éditions Hachette Cuisine.
 Pour 2 personnes
1 litre de bouillon de poisson (soit avec une dosette de dashi instantané, soit à défaut avec un cube bouillon)
6 scampis
10 palourdes (pour moi, un mélange de cocktail de la mer avec des palourdes, du calamar et quelques moules)
4 tiges d'oignons verts
7.5cl de sauce soja
300g de nouilles ramen

1. Préparer le bouillon de poisson en diluant le dashi ou le cube bouillon dans 1 litre d'eau bouillante
2. Décortiquer les scampis et ne garder que la queue
3. Faire cuire les scampis quelques instants dans le bouillon, ensuite y ajouter les palourdes (ou le cocktail de fruits de mer)
4. Laisser cuire l'ensemble pendant 5 minutes à couvert et à feu moyen
5. Jeter les palourdes non ouvertes
6. Ajouter la sauce soja au fumet de poisson
7. Émincer les tiges d'oignon
8. Dans de l'eau bouillante, faire cuire les pâtes comme indiqué sur le sachet
9. Dans de grands bols, mettre les nouilles et verser le bouillon dessus. Ajouter ensuite les garnitures

Bonne dégustation !

mercredi 21 septembre 2016

Bulgogi simplifié

Comme je l'ai expliqué plus tôt, je continue ma découverte de la cuisine coréenne.

Aujourd'hui, voici un classique, le bulgogi, qui se traduit littéralement par "viande au feu".
Cette version est la version simplifiée de la recette traditionnelle, que j'ai été chercher chez Marlyzen.

Chez nous, ce plat est plus souvent connu sous l'appellation de "barbecue coréen".

Nous en referont très vite car nous avons adoré !

 Pour 2 personnes
12 tranches de bœuf, type carpaccio
Carottes râpées
2 tiges d'oignons verts coupées en morceaux
1 oignon émincé
1 cuillère à soupe de graines de sésame
Pour la marinade
2 cuillères à soupe de sauce soja
1 cuillère à soupe d'huile de sésame
1 cuillère à soupe de vinaigre de riz
1 cuillère à soupe de sucre en poudre
1 gousse d'ail émincé
1. Mélanger tous les ingrédients de la marinade
2. Ajouter la viande, les carottes (au goût), l'oignon, les oignons verts avec la marinade
3. Laisser reposer au frais minimum 1 heure
4. Dans un wok bien chaud (sans huile), verser l'ensemble de la préparation et laisser cuire 3 à 4 minutes
5. Servir avec du riz, des crudités et parsemer de graines de sésame

Bonne dégustation !

dimanche 18 septembre 2016

Pop corn au piment

Le soir, on aime encore bien grignoter un petit quelque chose devant un film.
On aime bien le pop corn car c'est une bonne alternative aux chips, bonbons et autres, quand ils sont fait maison, bien entendu.
Au moins on peut doser l'huile, la quantité de pop corn et ce qu'on met dedans, et ça évite de se retrouver à manger une bombe calorique le soir !
Et puis au final le pop corn ce n'est jamais qu'une céréale !

C'est donc dans le cadre d'Un Tour en Cuisine que j'ai croisé cette recette sur le blog de Sandstyle, chez qui je devais aller piocher une recette.
La recette de base a un peu été modifiée : j'ai utilisé moins d'huile, et je n'ai pas de piments oiseaux (j'ai cherché, mais impossible d'en trouver), j'ai donc utilisé un mélange d'épices mexicaines piquantes.

Nous avons beaucoup aimé cette version du pop corn, qui change vraiment des conventionnels !

Vanou89 est venue piocher une recette chez moi, et si vous souhaitez voir toutes les autres participations, c'est par ICI.

 1 cuillère à café d'huile (d'olive pour moi)
Épices mexicaines au goût (ou 1 à 2 piments oiseaux)
3 cuillères à soupe de maïs à pop corn

Le matin
1. Mettre l'huile dans un bol, ajouter les piments et laisser mariner 12h en écrasant les piments de temps en temps
Le soir
2. Filtrer l'huile (si vous utilisez des piments oiseaux, ce n'est pas nécessaire pour les épices)
3. Dans un wok, mettre l'huile, ajouter les grains de maïs et bien mélanger pour que les grains soient bien enrobés d'huile
4. Faire chauffer sur feu moyen et remuer de temps en autre le wok pendant tout le temps où le pop corn va éclater
5. Arrêter le feu dès que l'éclatement est terminé
6. Servir tels quels

Bonne dégustation !

vendredi 16 septembre 2016

Salade d'oignons verts à la coréenne

Je continue mon exploration de la cuisine coréenne avec une recette que j'ai beaucoup apprécié.
Déjà, une salade avec des oignons verts, ça m'intriguait !
J'ai l'habitude d'en utilise régulièrement en tant que condiment, mais pas en ingrédient principal d'une recette.
Le côté sucré-salé-piquant de la sauce m'a beaucoup plu !

En Corée, le "pa muchim" est servi avec des grillades ou des fruits de mer.

A refaire sans hésiter !!!

Saviez-vous que vous pouviez faire pousser facilement chez vous des tiges d'oignons verts en faisant simplement tremper les racines dans un verre d'eau ?

La recette originale provient du blog Marlyzen, Cuisine Revisitée.
Pour 3 personnes
 70g de tiges d'oignons verts
2 cuillères à soupe de sauce soja
2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre
1 cuillère à soupe de sucre
1 cuillère à soupe d'huile de sésame
 1 cuillère à soupe de graines de sésame
1 cuillère à café d'ail haché (en poudre pour moi)
2 cuillères à café de piment en poudre
Glaçons
1. Couper les tiges d'oignons verts en julienne (dans la longueur)
2. Les rincer à plusieurs reprises
3. Placer pendant 30 minutes les tiges d'oignons verts dans un saladier rempli d'eau et de quelques glaçons
4. Les tiges vont boucler (ou "croller", en bon belge ^^)
5. Au bout des 30 minutes, égoutter les tiges, les sécher et les réserver
6. Dans un bol, mélanger le reste des ingrédients
7. Dans un saladier, verser la sauce sur les tiges et bien mélanger 

Bonne dégustation !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...